Ingrina

Sextet post-hardcore à trois guitares et deux batteries venant des terres oubliées du pays, Ingrina est un agencement chimérique en quête d’une musique dense. Une balance permanente entre chaos et onirisme. Des trames imaginaires tissées à-même l’effondrement. Une recherche de l’éther, celui-là même qui, quand on ferme les yeux, nous arrache du sol et de tout ce qui nous déterminait jusqu’alors… Après un premier EP en 2016 et de nombreux concerts en Europe, le groupe sort son premier album « Etter Lys » en mai 2018. http://podcast.radio-pulsar.org/mp3/Top40/2019011010_RIMTOP40Ingrina.mp3

Hinin

Hinin, duo basse batterie tulliste ( non pas qui joue aux tulles mais qui vient de Tulle, hein…) Le projet puise son nom dans le Japon ancestral et ses influences musicales dans le fin fond des années 80…  Pourtant, aucune parcelle n’est ici jalonnée de poussières. Guitare stridente, et batterie rageuse, portées par un chant glacial, aiguisent un Post-punk résolument efficace et dansant. Hymne à la nuit d’ une vie sans lendemain Après une démo, un titre paru sur La Souterraine et un ep sorti chez Et Mon Cul C’est Du Tofu, le duo est en perpétuelle composition pour un 1er album à venir prochainement via leur asso et label […]